Débats : Les Revenus de Base vus et discutés par « Un Projet de Décroissance »

projet-decroissance-ecosociete-quebecLe Revenu de Base Inconditionnel est de plus en plus mis en avant, discuté ou débattu ; aussi bien par des mouvements politiques, le monde universitaire que dans les médias. En plus de notre ouvrage, « Un projet de Décroissance« , nous vous proposons ci-dessous les réflexions de notre collectif sur ce sujet :

Quelques pas-de-côté :

Et deux vidéos :

  • A l’université d’été du MFRB  (notre contribution commence autour de la 21ème minute) :
Publié dans Actualités, Dotation Inconditionnelle d'Autonomie | Un commentaire

La Dotation Inconditionnelle d’Autonomie, une alternative au tout-économique

Article publié dans « Moins! » No 23 de juin-juillet 2016
dans le cadre d’un dossier spécial sur le Revenu de Base

Depuis plusieurs semaines, l’idée d’un Revenu de Base (RdB) revient régulièrement dans les débats publics. Il y a d’un côté ses partisans et de l’autre ses détracteurs. Et chacun-e y projette ses craintes ou ses espoirs, comme si chacun-e y projetait, en creux, des projets de société totalement différents. Les débats sont alors faussés et confus. L’erreur serait de réagir aux maux d’une société en panne par un outil, sans l’insérer dans un projet de société et sans aborder la question du trajet. Alors, parlons du projet. « Un Revenu de Base » ? Pour quoi faire? Dans quel but ? Pour quelle-s société-s ? Qu’est-ce que nous souhaitons, comment pouvons-nous le réaliser et de quelles façons ?
Avec la Décroissance, nous soulignons les limites physiques que nous dépassons allègrement. Nous questionnons le caractère non désirable de ce modèle de société, induisant la croyance que « -plus- » suffirait à faire sens. La Décroissance est une pensée multi-dimensionnelle et radicale. Nous relions les problèmes les uns aux autres afin de proposer des pistes susceptibles de dessiner des transitions démocratiques et sereines vers de nouveaux modèles de société soutenables et souhaitables. Ces chemins potentiels sont fondés, notamment, sur : la relocalisation ouverte ; des outils de repolitisation et de sécurisation de la société ; une réappropriation de la démocratie et du sens des limites ; la démarchandisation du monde ; une sortie de la religion de l’économie ; la remise en cause de la création monétaire par la dette ; une éducation non aliénante et la communication non-violente…
Continuer la lecture

Publié dans Actualités | 6 commentaires

La Décroissance, une vision pour des sociétés plus justes et plus sobres

Article publié dans le n°14 des Nouveaux cahiers du socialisme, revue canadienne, automne 2015.

 « Tout ceux qui, à gauche, refusent d’aborder sous cet angle la question d’une équité sans croissance, démontrent que le socialisme, pour eux, n’est que la continuation par d’autres moyens de rapports sociaux et de la civilisation capitaliste, du mode de vie et du modèle de consommation bourgeois. » André Gorz.

Depuis plusieurs décennies, c’est toujours la même rengaine : « comment relancer la croissance ? ». A gauche comme à droite, de Merkel à Obama, de Sarkozy à Orban, de Hollande à Harper, une seule solution, la Croissance. Comme une pensée magique, un totem.
La croyance que le Croissance serait encore la solution à tous nos problèmes reste profondément ancrée dans l’imaginaire collectif, à tel point qu’on assiste à un arc-boutement collectif pour « la relancer ». Pourtant, nous sommes de plus en plus nombreux à oser questionner la Croissance. Est-elle encore possible ? Est-elle souhaitable surtout ? Continuer la lecture

Publié dans Actualités | 6 commentaires

In 2020, Degrowth or barbarity?!

First best wishes for 2020!

Stay tune!

And also:

Australia is burning… it is frightening but keep hope as Degrowth is still silently colonizing the imaginaries as shown, one more time, by two polls recently published in France:

  • 54% support Degrowth against 46% for Green Growth (Odaxa).
  • 55% for Degrowth utopia against security (29%) and neo-liberal/transhumanism approaches (16%) (Obsoco).

Make such tragedies like in Australia turn into pedagogy of catastrophe… More than ever, the choice is between Degrowth, as a multidimensional set of thoughts, practices and multi-level transformations based on conviviality VS barbarity…

Publié dans A Degrowth Project | Laisser un commentaire

Repenser le rôle de l’ingénieur d’un point de vue de la Décroissance

C’est le cadre d’un projet à Cargonomia sur « ingénierie et Décroissance » mené tout l’été par Corentin Gaillard et Paul-Henri François et encadré par Vincent Liegey que le Monde est venu en reportage à Budapest et à Zsámbok.

Retrouver leur rapport de stage ici et l’article en une du Monde ci-dessous :

Ces jeunes ingénieurs qui choisissent la décroissance

A Cargonomia, laboratoire et centre de recherche et d’expérimentation « décroissant » basé à Budapest, les étudiants français affluent en stage.

Paul-Henri François, Loéna Trouvé, Corentin Gaillard, Vincent Liegey et Clément Choisne (de gauche à droite) livrent de la nourriture à vélo dans Budapest, le 19 septembre 2019.Paul-Henri François, Loéna Trouvé, Corentin Gaillard, Vincent Liegey et Clément Choisne (de gauche à droite) livrent de la nourriture à vélo dans Budapest, le 19 septembre 2019. Bálint Hirling pour «Le Monde»

Pieds nus dans la terre, une fourche à la main, Pierre Delaunay, fraîchement diplômé de CentraleSupélec, se fait une fierté de retourner la ligne de compost qui lui a été assignée. Ce grand gaillard aux joues roses ne compte pas ses efforts pour soulever ces masses brunes et odorantes qui viendront fertiliser les cultures de fruits et légumes bio de la ferme de Zsámbok (Hongrie). Ce qui ne l’empêche pas, de temps à autre, de papoter avec son « camarade » de compost, Paul-Henri François, bientôt diplômé de Centrale Nantes. « Quand je pense qu’un de mes copains de l’école vient d’être recruté à Goldman Sachs, à New York, à 120 K [120 000 euros] par an, je me sens vraiment en décalage », plaisante Pierre, qui vient travailler gratuitement tous les mercredis sous les ordres de Kati, la responsable de la ferme.

Continuer la lecture

Publié dans Actualités, Dans la presse et sur la toile | Laisser un commentaire

Le Monde : Croissance verte : fin du mythe, début des possibles?

Dans une tribune au « Monde », trois chercheurs, François Briens, Timothée Parrique et Vincent Liegey, expliquent qu’il faut en finir avec le mythe de la croissance verte, car les études scientifiques montrent que l’on ne peut à la fois faire croître le PIB et baisser l’empreinte écologique.

« Quels que soient les impacts environnementaux considérés (consommation de matières premières, d’eau et d’énergie, émissions de gaz à effet de serre, biodiversité, etc.), les rares cas de découplage observés jusqu’à présent apparaissent tous largement insuffisants. »« Quels que soient les impacts environnementaux considérés (consommation de matières premières, d’eau et d’énergie, émissions de gaz à effet de serre, biodiversité, etc.), les rares cas de découplage observés jusqu’à présent apparaissent tous largement insuffisants. » KIM BASCHET / LE MONDE

Les manifestations pour le climat, les protestations, voire les poursuites judiciaires, contre l’inaction de l’Etat : face à la dégradation continue de notre milieu de vie, les politiques environnementales ne convainquent pas, et à juste titre. Les partisans de la « croissance verte » nous promettent pourtant que l’innovation technique, le développement et le déploiement massif de technologies « vertes » ou « intelligentes » par des mécanismes de marché, ainsi que la dématérialisation de l’économie ou le recyclage résoudront ces problèmes.

Cette stratégie de croissance verte repose fondamentalement sur le concept de « découplage » entre croissance et impacts environnementaux, c’est-à-dire l’hypothèse selon laquelle il serait possible de faire croître continuellement le produit intérieur brut (PIB) tout en réduisant de manière généralisée l’empreinte écologique liée aux activités économiques. Il s’agit donc d’un pari, dont les enjeux considérables devraient nous inviter à examiner prudemment et rationnellement les possibilités de succès.

L’hypothèse d’un découplage a-t-elle déjà été validée ? C’est précisément ce qu’a fait une équipe pluridisciplinaire d’universitaires dans une étude dont le rapport scientifique (« Decoupling debunked. Evidence and arguments against green growth as a sole strategy for sustainability », voir lien PDF) a été récemment publié par le Bureau environnemental européen.

Les auteurs – dont deux sont signataires de cette tribune – y expliquent d’abord qu’une stratégie de croissance verte ne saurait être en mesure de répondre aux défis environnementaux qu’à la stricte condition de garantir un découplage absolu, global (à l’échelle planétaire), d’ampleur suffisante, mais aussi continuel – c’est-à-dire aussi longtemps que la croissance économique serait poursuivie.

Conclusion univoque

Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Récession subie ou décroissance choisie ? Intervention de Vincent Liegey à l’Université d’été de la France Insoumise

Vincent Liegey a été invité comme participant à l’Université d’été de la France Insoumise du 22 au 25 Août à Toulouse. Cette conférence s’est déroulée avec :
– Vincent Liegey (ingénieur et essayiste)
– Martine Billard (équipe Planification écologique)
– Julien Armijo (chercheur, consultant en hydrogène renouvelable)

Retour sur leur intervention en image !

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Vincent, chercheur et conférencier sur la décroissance, co-fondateur de Cargonomia

The Local Shakers (@TheLocalShakers) | TwitterC’est à cheval entre la France et la Hongrie que Vincent Liegey, chercheur et conférencier sur la décroissance, accompagné de ses amis/coloc/collègue, a monté le projet Cargonomia à Budapest. Un projet de livraison en vélo cargo de légumes frais d’une ferme bio de la région. Cargonomia n’est pas qu’une plateforme logistique mais aussi un centre d’expérimentation et de recherche sur la décroissance.

Article et vidéo publiés par l’équipe des Local Shakers le 10 juillet 2019.

De l’ambassade de France à Cargonomia

Vincent a posé le pied en Hongrie pour la première fois au cours de ses études dans les années 2000. Depuis il navigue entre la France et Budapest mais s’est installé à Budapest en 2011. Militant altermondialiste dans un premier temps, il a découvert le côté environnemental de l’altermondialisme à Budapest, et de fil en aiguille, au biais des rencontres, la notion de décroissance s’est imposée à lui. En effet, le concept de décroissance fait le lien entre les enjeux sociaux et environnementaux tout en questionnant notre modèle de société qui tourne autour du ‘toujours plus’, du productivisme et du consumérisme de masse. Courir après le temps, passer 8 heures par jour devant un ordinateur en attendant la fin de la journée, réaliser des missions de productivité et d’enrichissement qui vont à l’encontre de ses valeurs … Ce n’est pas ce à quoi il aspirait dans la vie.
Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

« Un projet de décroissance : manifeste pour une dotation inconditionnelle d’autonomie » – Mémoire de Tom Mardegan

« Un projet de décroissance : manifeste pour une dotation inconditionnelle d’autonomie » V. Liegey, S.Madelaine, C.Ondet, A-I Veillot. (préface de Paul Ariès).

Mémoire rédigé par Tom Mardegan, actuellement en stage au sein de la coopérative budapestoise Cargonomia pour un projet étudiant réalisé à l’école Sup’écolidaire.

 

Problématique

Aujourd’hui, les sociétés humaines sont assez riches pour permettre à des milliards d’êtres humains de bien vivre, pourtant on constate que les méfaits d’un système à bout de souffle continuent de croître. L’inertie politique ainsi que la dépolitisation de la société sont écrasantes, malgré des constats sociaux et écologiques toujours plus lourds…

Il s’agira ici de constater ce qui provoque cette crise généralisée et d’analyser, grâce à cet ouvrage, une partie des réflexions proposées par des acteurs tels que le Parti(s) Pour La Décroissance.
Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Les sources de la décroissance expliquées par un économiste oublié

« Le développement durable, c’est de la poudre de Perlimpinpin ». Ainsi parlait Nicholas Georgescu-Roegen, économiste iconoclaste qui a exploré dans les années 70 les limites de la croissance. L’urgence climatique et la remise en cause du modèle industriel actuel donnent de la visibilité à ses préconisations, qui pourraient être des solutions pour demain. Interview fiction et d’outre-tombe avec ce chercheur, décédé en 1994, considéré comme le père de la décroissance. 

Contenu initialement publié le 19 juillet 2019 sur le site web du magazine POUR L’ÉCO.

 

POUR L’ÉCO. Vous qualifiez de « faux remède » et de « poudre de Perlimpinpin » le développement durable et son extension, « la croissance verte ». Pourquoi ?

Nicholas Georgescu-Roegen. On ne cuisine pas une omelette (fabriquer un bien ou proposer un service) sans casser des œufs. Pour comprendre la portée de cette métaphore, je dois d’abord vous expliquer deux piliers de ma théorie. D’abord, l’économie est une extension de notre vie biologique. De la même manière, elle se nourrit des ressources qu’elle trouve dans l’environnement et y rejette des déchets. Ensuite, cette activité économique a un caractère irréversible, les déchets étant qualitativement différents des ressources initiales.

Notre système économique repose sur l’utilisation d’énergie. Je considère qu’il y a deux types d’énergie : le solaire, pour laquelle l’Homme n’a pas le contrôle du flux, et celle des ressources de la terre (pétrole, charbon) dont le stock est limité.
Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Faut-il retourner sur la Lune ? Argumentaires croisés

Faut-il retourner sur la Lune ? Le site anglophone The Rift et sa version francophone Le Drenche proposent un argumentaire croisé pour répondre à cette question. Alors que le Coordinateur pour l’exploration humaine et robotique pour l’Agence Spatiale Européenne Didier Schmitt explique pourquoi selon lui il faut retourner sur la Lune, l’essayiste Vincent Liegey évoque une « fuite en avant ».

 

Ce débat a initialement été publié le 16 juillet 2019 sur The Rift, le site anglophone du Drenche, et il a été traduit en français par la Rédaction du Drenche.

 

LE « POUR » : Pourquoi retourner sur la Lune

Didier Schmitt – Coordinateur pour l’exploration humaine et robotique, programme Space 19+, Agence spatiale européenne
http://www.esa.int/fre/ESA_in_your_country/France

Avant de parler de la Lune, il est important d’aborder un cadre plus général. La première vraie question est : pourquoi explorer tout court ? Explorer vient de la nature humaine ; c’est pour cela que l’homo sapiens s’est répandu sur tous les continents. Aujourd’hui, nous comptons plus de 7000 scientifiques présents dans le milieu le plus hostile : l’Antarctique ! L’exploration est une quête qui va inexorablement continuer, aussi dans l’espace, car elle fait partie essentielle de la nature humaine.
Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Quand la Décroissance investit l’antre de la Croissance

Les 17 et 18 septembre 2018 au Parlement Européen de Bruxelles, la Post-Growth conference, organisée dans le cadre des conférences internationales de la Décroissance, a réuni plusieurs centaines de chercheurs, militants, politiques, syndicalistes mais aussi cadres et membres d’institutions « technocratiques » comme la Commission Européenne ou le FMI. Compte-rendu.

 

Poser les bonnes questions : le problème, c’est la croissance

La semaine, qui a été riche en débats et en enseignements, a commencé lundi 16 septembre avec la publication, dans une quinzaine de langues, d’une lettre ouverte signée par plus de 200 chercheurs européens : « Europe : ne plus dépendre de la croissance »*. Ce texte, publié en anglais dans The Guardian, en allemand dans Die Zeit ou encore en français dans Libération puis sur Médiapart, a été largement partagé et commenté. Il avait pour objectif de poser les bases du débat mais aussi de démontrer que ces idées sont appropriées par des universitaires partout en Europe et trouvent un écho citoyen important.
Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Vincent Liegey invité du podcast Sismique

En novembre dernier, Vincent Liegey était invité de Julien Devaureix pour le podcast Sismique, pour une discussion autour de la Décroissance. Dépendance à la croissance, présentation des alternatives décroissantes, du projet sociétal et politique, critiques, mise en place, évolutions… Autant de points abordés lors de cet entretien.

Retrouvez ici et ci-dessous cette riche discussion :

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire