Critique des Méconnus : « Un projet de Décroissance » : Vers une sortie de crise définitive?

imageVient de paraître aux éditions Écosociété Un projet de décroissance : Manifeste pour une Dotation inconditionnelle d’autonomie (DIA). Avec ce manifeste, les auteurs proposent une solution au paradoxe de la croissance infinie dans un monde aux ressources limitées. Expliquant comment la croissance, pourtant présentée comme unique solution viable aux nombreuses crises économiques et sociales qui secouent le monde occidental, ne remplit pas ses promesses mais contribue plutôt à aggraver les inégalités, les auteurs suggèrent carrément un changement de paradigme. Pour y arriver, ils mettent de l’avant le concept de décroissance, réalisable grâce à l’instauration d’une « Dotation inconditionnelle d’autonomie » (DIA) allant de pair avec un « Revenu maximum acceptable » (RMA).

Mais qu’est-ce qu’une DIA? En gros, il s’agit d’un accès aux richesses collectives donné à tous « de manière inconditionnelle, de la naissance à la mort », et qui assure « une vie frugale, digne et décente ». Ces richesses peuvent prendre la forme d’argent, mais aussi et surtout de services et de biens. Comment décider le montant des prestations, la nature des services qui seront octroyés? Par consensus populaire. Et pour éviter la perpétuation des inégalités par une trop grande concentration de la richesse, chaque communauté est aussi appelée à voter un RMA.

Et le travail, dans tout ça? Où trouverions-nous l’argent pour instaurer pareille mesure? Devrions-nous renoncer à la société de consommation? Un projet de décroissance répond à toutes ces questions et à bien d’autres. Il est évident que les auteurs ont fait leurs devoirs et ont réfléchi à tous les tenants et aboutissants du projet. Ces objecteurs de croissance sont par ailleurs tous membres du Parti pour la décroissance (PPLD) en France, même si la voie politique n’est qu’une des voies proposées pour arriver à un état de décroissance.

Un projet de décroissance est un opus qui intéressera quiconque réfléchit aux alternatives à la société productiviste. Par contre, c’est un livre un peu lourd car, comme tout bon manifeste, il martèle les mêmes formules avec un peu trop d’insistance alors qu’il gagnerait parfois à varier les formulations et à proposer des exemples concrets. Les quelques tableaux récapitulatifs aident à mettre en relation les divers concepts, et le glossaire et la bibliographie étoffée permettent au lecteur de pousser plus loin sa compréhension du sujet. Néanmoins, je doute que le néophyte se laissera facilement convaincre d’adopter des pratiques « décroissancistes ». L’ouvrage permet d’initier une réflexion critique sur la nécessité de la croissance mais reste somme toute très théorique. Il vaut tout de même le détour, ne serait-ce que pour remettre en perspective le discours économique dominant.

– Chloé Leduc-Bélanger
Publié sur le site des Méconnus le 16 janvier 2014.

Un projet de décroissance : Manifeste pour une Dotation inconditionnelle d’autonomie (DIA), Vincent Liegey et al., Écosociété, 2014.

– See more at: http://www.lesmeconnus.net/un-projet-de-decroissance-vers-une-sortie-de-crise-definitive/#sthash.xNwaT50T.dpuf

 

Ce contenu a été publié dans Dans la presse et sur la toile. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Critique des Méconnus : « Un projet de Décroissance » : Vers une sortie de crise définitive?

  1. Ping : Critique des Méconnus : « Un ...

Les commentaires sont fermés.