La décroissance, où en est-on ? (S!lence 467)

Depuis 2002, les idées et les pratiques de la décroissance se diffusent dans la société. Parallèlement, la décroissance n’est plus un sujet tabou sur le plan politique. Après avoir été confrontée à des réactions de mépris, puis de moquerie et d’agressivité, elle est de plus en plus prise au sérieux. Ce dossier revient sur les débats qui animent les acteurs et les actrices de la décroissance, sur la récupération des pratiques de simplicité volontaire et leur réappropriation, sur l’étonnant essor des conférences internationales de la décroissance, sur les réseaux et sur les pratiques qui émergent. Et si vous veniez avec nous faire un petit tour à dos d’escargot dans les paysages actuels de la décroissance ?

Au sommaire du dossier :

  • Décroissants et des débats
  • Une dynamique internationale de recherches décroissantes
  • Cargonomia, une coopérative d’activités décroissante à Budapest
  • Les pratiques de simplicité volontaire, entre récupération et réappropriation
  • A Lyon, les nouveaux réseaux de la décroissance

Un dossier coordonné par Guillaume Gamblin

Et également dans ce numéro :

  • Les algues marines, un fertilisant bio
  • Vous ne casserez pas ! Résistances villageoises aux extensions de carrières
  • Nucléaire : petite histoire de l’uranium
  • Les moyens violents sont incompatibles avec une société anarchiste
  • Europe, ouvre-toi !
  • Et de nombreuses brèves d’actualité, des présentations de livres, des courriers…

Si vous souhaitez découvrir ce numéro en images, le commander ou connaître la revue Silence, rendez-vous sur le site : http://www.revuesilence.net/475

Publié dans Actualités, Dans la presse et sur la toile | Laisser un commentaire

Radio : La Dotation Inconditionnelle d’Autonomie sur Micros Rebelles

Retrouvez l’interview de Vincent LIEGEY au sujet de la Dotation Inconditionnelle d’Autonomie au micro de la web radio indépendante Micros Rebelles.

Manifeste pour une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La Gazette de Gouzy a besoin de vous !

La Gazette de Gouzy, journal dessiné, militant & gratuit A BESOIN DE VOUS pour l'année 2019 ! 😉Soutenons les médias libres qui sont "objecteurs de croissance", s'engagent derrière le mouvement des GILETS JAUNES, relaient les luttes des quartiers populaires…Pour soutenir la gazette, c'est ici : https://lagazettedegouzy.fr/soutenirLa Gazette de GouzyAvec aussi un Projet de Décroissance dans la Gazette : http://www.projet-decroissance.net/?p=1936Merci pour eux ! 🙂

Publiée par Vincent Liegey sur Jeudi 31 janvier 2019

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Gilets jaunes, écolos : écologie et populaire, comment faire ?

Vincent Liegey était l’un des invité de la table ronde organisée par Fakir le 6 décembre dernier, ce fut l’occasion d’échanger sur la manière d’aborder la question des gilets jaunes et de l’écologie.

Une discussion animée par François Ruffin, en compagnie de Pauline Boyer, membre d’Alternatiba;  Julien Terrien, porte parole des gilets jaunes à Grenoble et Hervé Kempf, rédacteur en chef de Reporterre

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La conquête spatiale a-t-elle encore un sens ?

La conquête spatiale a-t-elle encore un sens ? Dans un article publié par Le Drenche, sous forme d’argumentaires opposés, Vincent Liegey défend le fait de « se réapproprier le sens des limites ». Un article éclairant qui met en parallèle décroissance et progrès scientifique.

Avec la Décroissance, nous posons d’abord la question de l’impossibilité d’une croissance infinie dans un monde fini. Mais nous ne nous arrêtons pas là, car l’enjeu est bel et bien de poser la question du sens de la croissance pour la croissance. Et la conquête spatiale s’appuie sur cet imaginaire du toujours plus, de la fuite en avant, de l’hybris.
Donc, oui la question du sens est bel et bien la bonne question : pourquoi devons-nous conquérir l’espace ? Pour y chercher quoi ? Avec quels objectifs ? Pour fuir quoi ? A quels prix : pas en terme de coût mais en terme de travail, d’exploitation, d’impacts sur nos environnements mais aussi sur notre bien-être et nos imaginaires ?

La nouvelle technologie devient plus problématique qu’utile

En effet, comme nous l’apprend Ivan Illich, l’un des précurseurs de la Décroissance, lorsque l’on développe une nouvelle technologie, institution ou pratique, on arrive à un moment donné à un seuil de contre-productivité. Là où cette innovation, avait pour objectif de nous libérer, de répondre à des besoins fondamentaux, à partir d’un certain niveau elle devient plus problématique qu’utile. Par exemple, l’automobile, qui a permis la mobilité et l’ouverture à l’autre est devenue un outil totalement inefficace (on va toujours plus vite pour habiter toujours plus loin donc pour se déplacer toujours plus lentement !), mais surtout absurde (on en est dépendent, je travaille pour payer ma voiture et j’ai besoin d’une voiture pour aller travailler) voire destructeur (changement climatique, artificialisation des sols, etc.). Ainsi la question de la conquête spatiale n’échappe pas non plus à cette question ? Est-ce que ça a du sens de travailler, exploiter, se mettre en danger, mettre en péril l’environnement pour aller chercher ce que l’on a déjà ?

Il faut se libérer de cette pulsion d’immortalité

Nicholas Georgescu-Roegen, un autre précurseur de la Décroissance, écrivait : « Chaque fois que nous produisons une voiture, nous détruisons irrévocablement une quantité de basse entropie qui, autrement pourrait être utilisée pour fabriquer une charrue ou une bêche. Autrement dit, chaque fois que nous produisons une voiture, nous le faisons au prix d’une baisse du nombre de vies humaines à venir. » N’est-ce pas la même chose avec une navette spatiale ? Ainsi, il faut se libérer de cette pulsion d’immortalité, du toujours plus, du déni de notre humanité et se réapproprier le sens des limites en se posant la question : qu’est-ce que la vie belle ? Qu’est-ce qui nous rend heureux ? Afin de retrouver sens et bien-être, apprenons à apprécier l’instant présent, l’espace présent et libérons nous de cette folie du mythe du toujours plus, toujours plus loin, plus vite, plus fort… C’est ce que l’on propose avec l’abondance frugale.

 

Pour lire l’argumentaire opposé par Frédéric Marin, docteur en astronomie et astrophysique, retrouvez l’article en intégralité sur https://ledrenche.fr/2018/12/conquete-spatiale-encore-un-sens-5390/, et jouez le jeu de la prise de position proposé par Le Drenche.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Face à l’effondrement, la Décroissance

Vincent Liegey, essayiste et objecteur de croissance, nous explique pourquoi la décroissance peut être un moyen de concrétiser politiquement une transformation silencieuse de la société. (source de l’article ci-dessous)

Au printemps 2016, le journal Politis publie un dossier sur la décroissance intitulé « Une révolution silencieuse ? »(1). En effet, la décroissance en France semble moins visible dans les débats politiques qu’il y a quelques années. Pourtant elle gagne du terrain dans les têtes, beaucoup de ses idées centrales s’imposent dans les débats, certes souvent déconnectées les unes des autres. Assisterait-on à une transformation silencieuse de la société ? Est-ce suffisant ? Cet article propose d’abord une mise en perspective des avancées culturelles et sociétales de certaines idées et thématiques portées par la décroissance. Ces avancées sont accompagnées de chocs, de prises de consciences sur l’effondrement : offrent t-elles un terrain toujours plus fertile à une transformation salvatrice et émancipatrice ? Dans un deuxième temps, il pose la question des risques de récupération et défis que rencontrent ces avancées : pourquoi une transformation culturelle est nécessaire mais non suffisante ? Enfin, la troisième partie, en guise de conclusion, propose des pistes de solutions s’appuyant sur ces avancées ou comment les concrétiser.

Continuer la lecture

Publié dans Actualités | 4 commentaires

Reflections on a decade of degrowth International conferences

Following the sixth International Conference on Degrowth in Sweden – and ahead of two complimentary events in Mexico and Brussels this September – members of the DEGROWTH CONFERENCE SUPPORT GROUP reflect on the history of these events

« Apart from demonstrating the latest research in the field, the conferences aim to promote cooperative research, activism and art in the formulation and development of  political proposals. »

The first international degrowth conference in Paris – 10 years ago this year – introduced the originally French activist slogan décroissance into the English-speaking world and international academia as ‘degrowth’.

This year we celebrate with three conferences in MalmöMexico City and at the European Parliament in Brussels. How did we get here?

Every two years, the Support Group (hereafter SG) releases an open call for the next conference. It then assists a local organising committee, the real protagonist of each conference.

Research-led activism

Within the increasing plurality of events on degrowth that we experience and participate in, the SG wishes to develop a clear identity and philosophy for the International Degrowth Conferences as a regular and recognisable event where scholars, civil society and practitioners come together to update each other on their degrowth-related research and activities.
Continuer la lecture

Publié dans A Degrowth Project | Laisser un commentaire

Interview de Vincent Liegey sur la coopérative sociale décroissante Cargonomia

Interview réalisée dans le cadre du projet We can be heroes, tour d’Europe à la rencontre des acteurs du changement : « La décroissance avec Vincent »

PEUX-TU TE PRÉSENTER ?

Je m’appelle Vincent Liegey, je suis ingénieur de formation, co-fondateur de Cargonomia et également co-auteur d’Un Projet de Décroissance (Utopia, 2013).

COMMENT AS-TU INTÉGRÉ LES RÉSEAUX ALTERMONDIALISTES ?

« Je sentais que quelque chose ne tournait pas rond dans notre économie. »

Au cours de mes études au début des années 2000, j’ai reçu une bourse et je suis parti 6 mois en Hongrie et 6 mois aux États-Unis. Une fois mon diplôme en poche, j’ai décidé de faire comme toi et voyager en Europe Centrale et Orientale. J’ai ensuite trouvé un travail à l’Ambassade de France. Je m’intéressais à l’époque à l’économie, à J.M.Keynes notamment via Bernard Marris. Altermondialiste, je me suis rapproché des réseaux hongrois, où les questions environnementales étaient plus présentes qu’en France. Puis j’ai découvert l’auteurNicholas Georgescu-Roegen, et c’est ainsi que j’ai fait le lien entre la problématique environnementale et les questions de justice sociale, de limite physique de la croissance, etc. Je sentais que quelque chose ne tournait pas rond dans notre économie. c’est comme cela que j’ai mis un pied dans la décroissance. En rentrant en France, j’ai intégré le Parti Pour La Décroissance en 2008 et je suis devenu l’un de ses porte-paroles. J’ai participé de près ou de loin à différentes campagnes électorales, en France et puis en Hongrie avec la création du mouvement Une autre Politique est Possible (LMP) dans un contexte politique tendu avec l’arrivée de l’extrême-droite, la mise en place des politiques d’austérité et avant la prise de pouvoir d’Orban.

AS-TU VU UNE DIFFÉRENCE ENTRE LES MOUVEMENTS ALTERNATIFS DE PARIS ET DE BUDAPEST ? Continuer la lecture

Publié dans Actualités, Dans la presse et sur la toile | Un commentaire

« Un Projet de Décroissance » est désormais disponible aussi en version numérique.

Nous avons le plaisir de vous annoncer que « Un Projet de Décroissance, Manifeste pour une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie » est désormais disponible en version numérique, comme l’ensemble du catalogue des éditions Utopia. Vous pourrez le trouver dans toutes les bonnes (ou moins bonnes) librairies en ligne comme celle-ci.

Publié dans Actualités, Multimédias | Laisser un commentaire

Appel : bientôt il sera trop tard… Que faire à court et long terme ?

En novembre, suite à la publication de l’alerte « Demain il sera trop tard » de 15000 scientifiques, s’engage une discussion entre décroissant-e-s. Il est alors décidé de lancer un appel à la convergence des forces écologiques et altermondialistes. Cet appel est très vite signé par une centaine de personnalités diverses et variées. Nous vous invitons à le découvrir et le signer.

http://initiatives-decroissantes.net/2-cagouilles.jpghttp://initiatives-decroissantes.net/
contact@initiatives-decroissantes.net
Chroniques et actualités de l’appel sur le blog de Mediapa

Nous avons entendu l’appel de plus de 15000 scientifiques de 184 pays paru le 13 novembre 2017 dans lequel ils tirent la sonnette d’alarme sur l’état désastreux de notre planète. Nous avons compris qu’il s’agit de la dernière mise en garde, car si nous ne prenons pas les mesures adaptées « bientôt il sera trop tard ».
Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire