Degrowth and the Unconditional Autonomy Allowance (UAA): A tool for equity and dignity

In the last ten years, inside the French Degrowth movement*, a social and economic tools able to initiate and support a democratic transition towards sustainable and desirable societies based on Degrowth have been explored, debated and developed. This discussions and thinking were made around the idea of unconditional basic income, resource caps, open relocalisation, free access of a “good” use of resources, etc. and also a radical reform of the economic and financial system.

Hence, a redistribution of resources through the creation of the Unconditional Autonomy Allowance (Dotation Inconditionnelle d’Autonomie) necessarily coupled with a fixed maximum income has is proposed. The allowance is designed to relocalise the economy whilst preserving national and international solidarities, to gain emancipation from the central value of “work”, to get rid of the religion of economics, in order to achieve self-management, food and energy self-sufficiencies by getting out of the dependency onto non-renewable resources, mainly oil and to re-engage citizens’ participation in politics.
This allowance would be unconditionally applied from birth to death; it covers free use of energy, water and food, free access to goods and public services (food, education, health, transport) and the creation of local non speculative currencies.
It would also be an economic tool to get rid of the debts crises and the speculation trap in creating new local, social, participative and non-speculative economic systems.

Promoting a democratic and serene transition towards sustainable and above all desirable societies.

“The first of all Degrowth*** must be degrowth of inequalities”. Thus, one of the propositions often mentioned and debated by the Objectors to Growth (OG)1 is the implementation of an Unconditional Autonomy Allowance (UAA) 2 coupled with a Maximum Authorised Income (MAI)3. The UAA would be granted to all on an equal basis from birth to death, in order to guarantee a descent way of life not tied up with holding a job4. This allowance would be individual, inalienable and accruable with any other income: as a way to acknowledge each community member’s contribution to society, throughout all his/her activities, mainly the non-mercantile ones.

Continuer la lecture

Publié dans A Degrowth Project | Laisser un commentaire

Pour ou contre le Pacte Finance-Climat ?

Pacte Finance Climat on Twitter: "La @VilledeLorient a ...

Dans un article publié par Le Drenche, sous forme d’argumentaires opposés, Vincent Liegey prend le partie du contre en défendant l’idée que le Pacte Finance-Climat ne permettra pas de résoudre la question environnementale et que pire encore il risquerait de déstabiliser notre structure démocratique.

Le double diagnostic porté par le pacte Finance-Climat est juste. Je ne pense qu’il soit nécessaire de revenir sur les enjeux environnementaux, tant les alertes sont claires. Le slogan « si le climat avait été une banque, on l’aurait déjà sauvé » est séduisant et rappelle de manière salvatrice l’imposture indécente de la gestion de la « crise » de 2008 qui n’a fait que repousser le problème ou plutôt l’aggraver.

Un risque de récupération par le système qui ferait du profit sur le climat

En effet la situation n’a fait que s’empirer, les inégalités exploser, et nous sommes à l’aube d’un nouveau krach économique. Cependant, il porte en lui un risque de récupération par le système en laissant croire qu’un simple réajustement est suffisant : au lieu de financer les banques, faisons du profit sur le climat.

Continuer la lecture

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Manchester will host the next International Degrowth Conference in 2020

The Support Group of the International Conferences on Degrowth for Ecological Sustainability and Social Equity met in Villarceaux, outside Paris, at the end of January. It was decided that the 7th International Degrowth Conference will take place in Manchester at the beginning of September 2020.

The Manchester local organising committee sent a very strong application titled “Building Alternative Livelihoods in times of ecological and political crisis” and has already started to work on the organisation. More information about the calls for participation, the deadlines, the registration, and the programmes will be published later.

Read more on the International Degrowth Conferences here

The Support Group has also renewed its crew and the roles of coordination. Corinna, Federico, and Lidija left and are substituted by Szandra (Budapest), Joël (Barcelona), and Matthias (Leipzig). Katya, Marina, and Viktorya from the Malmö LOC have also joined the group. Marina and Silvio have been appointed as the new group coordinators. More about the outcomes of the support group meeting can be read on here.

The aim of the Support Group is to foster international cooperation around degrowth and increase its visibility mainly by ensuring the continuity of the international conferences. These conferences are platforms for open face-to-face dialogue and occasions for strengthening other degrowth activities. In a transition period of two years the support group assists its members’ engagement in fostering the self-management of a structured degrowth network. Among the outcomes of the last 2 years’ support of the international degrowth movements and realities beyond the conferences are the creation of a map and international working groups, which met in Copenhagen ahead of the Malmö conference. These groups have remained active after the conference and are networking further and organising actions, such as the Global Degrowth Day on June 1st, sharing and translating research, or extending stories and narratives of degrowth on the new “Degrowth Agora“.

For any questions or proposals, please contact us via supportgroup@degrowth.org.

https://www.degrowth.info/en/conferences/support-group/

Author

The Support Group of the International Conferences on Degrowth for Ecological Sustainability and Social Equity

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Stratégies politique en temps de crises écologiques et sociales

Faire de la politique autrement : voilà un mot d’ordre porté par nombre d’initiatives politiques et sociales depuis une quinzaine d’années. Les courants politiques agissant pour une émancipation sociale, ancrée dans le réel de l’effondrement écologique en cours, sont aujourd’hui très actifs, créatifs et informés. Dans le même temps, ils se confrontent à un plafond de verre puissant lié aux mutations financières, professionnelles, numériques et médiatiques du capitalisme, limitant leur capacité à renverser les décisions collectives.
Quelles stratégies politiques se dessinent aujourd’hui pour reprendre effectivement la main sur les orientations de la société ? Faut-il mettre un pied dans les institutions, et mille pieds dans la rue ? Comment changer la société sans prendre le pouvoir… ni le laisser ?

Retours d’expérience et débats avec Corinne Morel-Darleux (militante éco-socialiste et élue à la région AURA) et Vincent Liegey (essayiste et chercheur sur la décroissance)

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Deux tableaux pour comprendre la Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA)

Alors que le revenu universel est de plus en plus débattu dans les médias, un projet de décroissance vous propose de revenir sur une de ses propositions phares : la Dotation Inconditionnelle d’Autonomie.

Forme de Revenu de base partiellement démonétarisé, la DIA propose de garantir ce que l’on considère démocratiquement comme suffisant pour vivre toutes et tous décemment, de la naissance à la mort.

Voilà donc deux tableaux qui détaillent le contenu (Tableau 1) ainsi que la mise en place (Tableau 2) de la DIA. Pédagogiques et visuels, ces tableaux permettent de se représenter, visualiser et construire la DIA pour une société décroissante de demain !

Publié dans Actualités | Un commentaire

La décroissance, où en est-on ? (S!lence 467)

Depuis 2002, les idées et les pratiques de la décroissance se diffusent dans la société. Parallèlement, la décroissance n’est plus un sujet tabou sur le plan politique. Après avoir été confrontée à des réactions de mépris, puis de moquerie et d’agressivité, elle est de plus en plus prise au sérieux. Ce dossier revient sur les débats qui animent les acteurs et les actrices de la décroissance, sur la récupération des pratiques de simplicité volontaire et leur réappropriation, sur l’étonnant essor des conférences internationales de la décroissance, sur les réseaux et sur les pratiques qui émergent. Et si vous veniez avec nous faire un petit tour à dos d’escargot dans les paysages actuels de la décroissance ?

Au sommaire du dossier :

  • Décroissants et des débats
  • Une dynamique internationale de recherches décroissantes
  • Cargonomia, une coopérative d’activités décroissante à Budapest
  • Les pratiques de simplicité volontaire, entre récupération et réappropriation
  • A Lyon, les nouveaux réseaux de la décroissance

Un dossier coordonné par Guillaume Gamblin

Et également dans ce numéro :

  • Les algues marines, un fertilisant bio
  • Vous ne casserez pas ! Résistances villageoises aux extensions de carrières
  • Nucléaire : petite histoire de l’uranium
  • Les moyens violents sont incompatibles avec une société anarchiste
  • Europe, ouvre-toi !
  • Et de nombreuses brèves d’actualité, des présentations de livres, des courriers…

Si vous souhaitez découvrir ce numéro en images, le commander ou connaître la revue Silence, rendez-vous sur le site : http://www.revuesilence.net/475

Publié dans Actualités, Dans la presse et sur la toile | Laisser un commentaire

Radio : La Dotation Inconditionnelle d’Autonomie sur Micros Rebelles

Retrouvez l’interview de Vincent LIEGEY au sujet de la Dotation Inconditionnelle d’Autonomie au micro de la web radio indépendante Micros Rebelles.

Manifeste pour une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La Gazette de Gouzy a besoin de vous !

La Gazette de Gouzy, journal dessiné, militant & gratuit A BESOIN DE VOUS pour l'année 2019 ! 😉Soutenons les médias libres qui sont "objecteurs de croissance", s'engagent derrière le mouvement des GILETS JAUNES, relaient les luttes des quartiers populaires…Pour soutenir la gazette, c'est ici : https://lagazettedegouzy.fr/soutenirLa Gazette de GouzyAvec aussi un Projet de Décroissance dans la Gazette : http://www.projet-decroissance.net/?p=1936Merci pour eux ! 🙂

Publiée par Vincent Liegey sur Jeudi 31 janvier 2019

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Gilets jaunes, écolos : écologie et populaire, comment faire ?

Vincent Liegey était l’un des invité de la table ronde organisée par Fakir le 6 décembre dernier, ce fut l’occasion d’échanger sur la manière d’aborder la question des gilets jaunes et de l’écologie.

Une discussion animée par François Ruffin, en compagnie de Pauline Boyer, membre d’Alternatiba;  Julien Terrien, porte parole des gilets jaunes à Grenoble et Hervé Kempf, rédacteur en chef de Reporterre

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

La conquête spatiale a-t-elle encore un sens ?

La conquête spatiale a-t-elle encore un sens ? Dans un article publié par Le Drenche, sous forme d’argumentaires opposés, Vincent Liegey défend le fait de « se réapproprier le sens des limites ». Un article éclairant qui met en parallèle décroissance et progrès scientifique.

Avec la Décroissance, nous posons d’abord la question de l’impossibilité d’une croissance infinie dans un monde fini. Mais nous ne nous arrêtons pas là, car l’enjeu est bel et bien de poser la question du sens de la croissance pour la croissance. Et la conquête spatiale s’appuie sur cet imaginaire du toujours plus, de la fuite en avant, de l’hybris.
Donc, oui la question du sens est bel et bien la bonne question : pourquoi devons-nous conquérir l’espace ? Pour y chercher quoi ? Avec quels objectifs ? Pour fuir quoi ? A quels prix : pas en terme de coût mais en terme de travail, d’exploitation, d’impacts sur nos environnements mais aussi sur notre bien-être et nos imaginaires ?

La nouvelle technologie devient plus problématique qu’utile

En effet, comme nous l’apprend Ivan Illich, l’un des précurseurs de la Décroissance, lorsque l’on développe une nouvelle technologie, institution ou pratique, on arrive à un moment donné à un seuil de contre-productivité. Là où cette innovation, avait pour objectif de nous libérer, de répondre à des besoins fondamentaux, à partir d’un certain niveau elle devient plus problématique qu’utile. Par exemple, l’automobile, qui a permis la mobilité et l’ouverture à l’autre est devenue un outil totalement inefficace (on va toujours plus vite pour habiter toujours plus loin donc pour se déplacer toujours plus lentement !), mais surtout absurde (on en est dépendent, je travaille pour payer ma voiture et j’ai besoin d’une voiture pour aller travailler) voire destructeur (changement climatique, artificialisation des sols, etc.). Ainsi la question de la conquête spatiale n’échappe pas non plus à cette question ? Est-ce que ça a du sens de travailler, exploiter, se mettre en danger, mettre en péril l’environnement pour aller chercher ce que l’on a déjà ?

Il faut se libérer de cette pulsion d’immortalité

Nicholas Georgescu-Roegen, un autre précurseur de la Décroissance, écrivait : « Chaque fois que nous produisons une voiture, nous détruisons irrévocablement une quantité de basse entropie qui, autrement pourrait être utilisée pour fabriquer une charrue ou une bêche. Autrement dit, chaque fois que nous produisons une voiture, nous le faisons au prix d’une baisse du nombre de vies humaines à venir. » N’est-ce pas la même chose avec une navette spatiale ? Ainsi, il faut se libérer de cette pulsion d’immortalité, du toujours plus, du déni de notre humanité et se réapproprier le sens des limites en se posant la question : qu’est-ce que la vie belle ? Qu’est-ce qui nous rend heureux ? Afin de retrouver sens et bien-être, apprenons à apprécier l’instant présent, l’espace présent et libérons nous de cette folie du mythe du toujours plus, toujours plus loin, plus vite, plus fort… C’est ce que l’on propose avec l’abondance frugale.

 

Pour lire l’argumentaire opposé par Frédéric Marin, docteur en astronomie et astrophysique, retrouvez l’article en intégralité sur https://ledrenche.fr/2018/12/conquete-spatiale-encore-un-sens-5390/, et jouez le jeu de la prise de position proposé par Le Drenche.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire